Swiss Pavilion

Façades du Pavillon suisse imaginée par Claudia Caviezel

Pour le Pavillon suisse à l’Expo 2017 à Astana, Claudia Caviezel a travaillé sur le visuel des façades extérieures et sur les projections des installations intérieures, en collaboration avec l’atelier Oï et Présence Suisse. Découvrez les sources d’inspiration et le processus de création de cette designer suisse.

À en juger par son œuvre qui témoigne d’influences venues de l’Inde, du Mexique, de la Turquie, de la Chine, du Maroc, d’Italie et de bien d’autres horizons, on dirait que cette designer textile suisse passe son temps à voyager, tant son travail reflète son âme voyageuse. Chaque création est issue d’une recherche aussi impulsive qu’intensive sur le quotidien de lointaines contrées, que viennent parfaire des impressions plus inconscientes, mais néanmoins pénétrantes, de ses voyages. La nature est elle aussi une source d’inspiration inépuisable.

Claudia Caviezel
Claudia Caviezel

Sa curiosité emblématique pour les gens, les lieux et les idées l’a toujours menée de par le monde. Ainsi, Claudia Caviezel a séjourné au Mexique, participé à un échange scolaire avec un lycée californien, été accueillie en résidence à New York, a vécu et travaillé à Paris, passé un certain temps à Madrid, traversé la Turquie, visité le Portugal pour enrichir ses connaissances de l’art de la céramique, et s’est rendue dans nombre d’autres pays entre-temps.

Mais elle est chez elle dans la campagne suisse, là où prédominait autrefois l’industrie textile. Claudia Caviezel se dit autant influencée par l’exubérance et les couleurs de lointaines destinations exotiques que par la morphologie paisible et massive des paysages suisses – « ah, la magnificence des Alpes ! » –, qui marque profondément son travail. « Absolument, les couleurs jouent un rôle capital, elles ont une importance incroyable, pas seulement pour moi, mais de façon générale, aussi sur les émotions et les pensées de tout un chacun. » Elle trouve que son travail est très suisse : « J’aime beaucoup jouer, mais je le prends tout de même très au sérieux. »

Claudia Caviezel
Elements go wild © Claudia Caviezel

Diplômée de l’université de Lucerne, Claudia Caviezel a obtenu un master de l’Istituto Europeo di Design de Madrid avant de travailler pour le Suisse Jakob Schlaepfer, créateur de textiles pour la haute couture. Elle a fait un stage aux côtés de Li Edelkoort, véritable gourou de la mode néerlandaise, participé à plusieurs échanges, et remporté de nombreux prix, dont le plus prestigieux de tous, le Grand Prix suisse de design en 2016. Depuis 2010, elle travaille exclusivement pour la marque de mode Akris. En parallèle, elle a mis son enthousiasme au service de projets personnels, parmi lesquels une grande fresque pour un hôtel de Singapour, un papier peint exubérant, des tapis colorés aux motifs géométriques, des textiles tendance de luxe, des rideaux exotiques, des canapés de rêve, des abat-jour extravagants, des taies d’oreiller délirantes et des couvre-lits irrésistibles.

Claudia Caviezel
Elements go wild © Claudia Caviezel

Son œuvre est à couper le souffle, magistrale, d’une diversité et d’une intensité infinies. Alors prenez garde au coup de foudre, car une fois que vous aurez découvert son univers, vous n’aurez plus envie d’en sortir. En fin de compte, elle aspire à transmettre la joie à travers ses œuvres. Mission accomplie!

Pour en savoir plus sur Claudia Caviezel: caviezel.cc

Pavillon suisse l’Expo 2017 à Astana

Bienvenue au Pavillon suisse! Nous vous invitons à entrer et à découvrir un écosystème interactif et poétique au cœur de l’exposition moderne et dynamique d’Astana. S’articulant autour de l’efficience énergétique, de la durabilité et de la gestion des ressources naturelles, le pavillon accorde une place de choix aux sources d’énergie renouvelables. Il montre par ailleurs la beauté des Alpes suisses et fait la promotion de la Suisse, terre fertile pour l’innovation et la recherche scientifique.

Pour en savoir sur le Pavillon suisse: www.houseofswitzerland.org

Swiss Pavilion
Swiss Pavilion, Expo 2017 Astana © Claudia Caviezel

Leave a comment