Palais fédéral

Tout ce qu’il faut savoir à propos de la présidence suisse

Si vous n’avez jamais vécu en Suisse, il est possible que les subtilités de notre système politique vous soient peu connues. Notre système, basé à la fois sur le fédéralisme et la démocratie semi-directe, est souvent décrit comme unique. La Suisse est un État fédéral avec trois niveaux politiques : la Confédération, les 26 cantons et les près de 2000 communes que compte le pays.

Parmi les aspects les plus méconnus de notre système, on trouve la fonction de président ou présidente de la Confédération . Connaissez-vous le nom du président actuel en Suisse ? Ses tâches ? La durée de son mandat ?  Découvrez les réponses à ces questions !

Drapeau suisse flottant

1. Qui élit le président suisse ?

L’Assemblée fédérale, qui réunit les 200 membres du Conseil National (dit « chambre du peuple ») et des 46 membres du Conseil des États (dit « chambre des Cantons »), élit le président ou la présidente de la Confédération parmi les sept membres du Conseil fédéral.

Cette élection a lieu au mois de décembre, chaque année, lors des sessions parlementaires d’hiver. Ce tournus annuel explique pourquoi le nom du président ou de la présidente est mal connu au niveau international et même parfois national.e.

2. Comment l’élection se déroule-t-elle ? 

Tout d’abord, le président ou la présidente de l’Assemblée fédérale, qui est également président ou présidente du Conseil national, communique le nom du conseiller fédéral, proposé par le groupe parlementaire dont est issu(e) le candidat ou la candidate, au poste de président. Les élus inscrivent ensuite leur vote dans un bulletin. Après dépouillement, le président de l’Assemblée fédérale annonce le résultat. 

 

3. Ce n’est donc pas le peuple qui élit son président ?

Non ! Contrairement à de nombreux pays,  le président n’est pas élu par suffrage direct des citoyens. Les membres de l’Assemblée fédérale sont élus par le peuple. À eux ensuite d’élire les membres du Conseil fédéral et par conséquent le président.

4. Est-ce qu’un tournus est mis en place dès l’élection des conseillers fédéraux ? 

La présidence du Conseil fédéral est assumée à tour de rôle, selon un principe de rotation, sous réserve de l’élection par l’Assemblée fédérale.

Avant de devenir président à son tour, le vice-président du Conseil fédéral est le suppléant du président de la Confédération en fonction : il est chargé d’assurer toutes ses tâches en cas d’empêchement de sa part. 

5. Pendant combien de temps le président de la Confédération occupe-t-il cette fonction ?

La présidence de la Confédération a une durée d’un an. 

6. Le président est donc le chef du Conseil fédéral ? 

Non ! Certes, le président dirige les séances du Conseil fédéral et son vote compte double en cas d’égalité des voix mais il reste l’égal des six autres conseillers fédéraux. Le président est actif en tant que « primus inter pares ». Cette locution latine signifie « premier parmi les pairs » : il conduit le gouvernement sans avoir de pouvoirs propres.

Il est également faux d’affirmer que le président suisse est le chef de l’État car cette mission incombe à l’ensemble du Conseil fédéral. 

Photo officielle du Conseil fédéral en 2021
Photo officielle du Conseil fédéral en 2021 © Chancellerie fédérale suisse

 

7. Quel est alors le rôle du président ? 


La fonction première de la présidence est de diriger les séances du Conseil fédéral et d’arbitrer la discussion en cas de besoin. Des tâches de représentation supplémentaires lui incombent, en Suisse comme à l’étranger. En parallèle, le président reste à la tête du Département fédéral dont il a la charge. 

En cas d’urgence, la personne chargée de la présidence de la Confédération est habilitée à prononcer des mesures provisionnelles, c’est-à-dire à prendre des décisions temporaires qui visent à régler une situation. Si le président de la Confédération suisse n’est pas en mesure de réunir le Conseil fédéral, il est également en droit de décider en son nom.

8. Est-ce que le président suisse peut effectuer plusieurs mandats ?

Oui, un conseiller fédéral peut être élu plusieurs fois à ce poste, selon la durée de son mandat au Conseil fédéral.                            Parmi les membres actuels, Ueli Maurer et Simonetta Sommaruga ont déjà occupé cette fonction à deux reprises. 

9. Combien de femmes ont-elles été élues à ce poste ?

Huit mandats ont été assumés par des femmes. La première d’entre elles fut Ruth Dreifuss, conseillère fédérale genevoise, qui a présidé la Suisse en 1999.

Photo officielle du Conseil fédéral en 1999
Photo officielle du Conseil fédéral en 1999 © Chancellerie fédérale suisse

 

10. Qui a présidé la Confédération pour la première fois ? 

C’est le zurichois Jonas Furrer qui a assumé ce rôle pour la première fois en 1848.

Il a siégé au Conseil fédéral durant près de 14 années et a au total effectué quatre mandats en tant que président. Il est décédé en 1861, alors qu’il était toujours membre du Conseil fédéral.

Jonas Furrer
Jonas Furrer, premier président de la Suisse © Chancellerie fédérale suisse

 

11. Qui sera président de la Confédération en 2022 ?

Ignazio Cassis, conseiller fédéral depuis 2017 à la tête du Département fédéral des affaires étrangères, assurera la fonction de président de la Confédération suisse en 2022. Il succède à Guy Parmelin.